Le concept de “New Retail” d’Alibaba devient de plus en plus concret et tangible. La volonté du géant chinois est de mixer la fluidité et la praticité du Online avec l’expérience et les sensations du Offline. Comment mixer au mieux la technologie du e-commerce avec l’ambiance et l’expérience réelle des espaces commerciaux et des boutiques.
Tmall Shops, Tao Cafe et Hema : 3 exemples pour comprendre comment Alibaba invente le nouveau commerce de demain.

 

Premier article de notre trilogie :

Tmall Shops, un ambitieux développement en action

 

Tmall Shops, Alibaba implante son concept “NewRetail”

Alibaba vient de révéler son projet d’expansion dans la distribution physique avec la mise en place de ses Tmall Shops. L’objectif ambitieux d’Alibaba est de transformer plus de 10 000 commerces familiaux de proximité à travers la Chine (les petits commerces familiaux de dépannage) en un réseau de Tmall Shops connectés et multi-services.
Dans ce réseaux de Tmall Shops, les clients peuvent à la fois acheter des produits, retirer leurs colis, passer des commandes en ligne et même souscrire des prêts.

C’est le début d’un plan plus vaste qui compte transformer 6 millions de points de vente en centres de services intelligents, basés sur les technologies e-commerce maîtrisées par le groupe comme les services financiers, la logistique et les services de voyage. Cette politique bouleverse en profondeur le commerce de détail traditionnel en Chine et probablement toute la distribution dans le monde. Elle montre bien que les géants du e-commerce ont compris que 80% du business passe encore par les magasins physiques.
Elle s’appuie aussi bien entendu sur la puissance des activités en ligne du groupe et de ses 530 millions d’utilisateurs actifs par mois.

Un nouveau modèle de boutique

“ Ces Tmall Shop seront à la fois des supermachés, des bureaux de postes, des agences de voyages et même des agences bancaires” dit Lin Xiaohai, vice-président d’Alibaba.
Ils permettront une synergie entre la logistique, le Branding et les services commerciaux. “Ce ne seront plus des points de vente classiques mais des observatoires de comportements” ajoute-t-il.

Première mise en place

Le premier Tmall Shop a vu le jour à Hangzhou cet été, sur une surface de 140 m2. L’épicerie familiale Weijun a été totalement transformée avec une nouvelle façade, un nouveau mobilier de présentation et une nouvelle infrastructure informatique qui permet d’offrir tous les services d’Alibaba. Le logo Tmall est fortement mis en avant et associé au nom du commerçant pour signifier le partenariat et pas la prise de contrôle. Le nouveau Tmall Weijun Store a ainsi renforcé son attractivité et fait évoluer son offre pour attirer plus de clients.

les-commerces-de-proximité-Chinois-évoluent-pour-devenir-des-Tmall-shops

 

le-réseau-des-Tmall-shops-se-met-en-place-dans-toute-la-Chine

 

Nouveau-merchandising-de-Tmall-shops-pour-répondre-aux-besoins-locaux

Nouveaux services, nouveaux profits

La nouvelle collaboration a permis au commerçant de proposer de nouveaux services comme la restauration rapide type Hot dog ou glace grâce au support logistique performant du groupe. Ce que les petits commerçants ne pouvaient assurer indépendamment. De plus, le commerçant peut bénéficier de livraisons gratuites pour des commandes dépassant les 288 RMB (44 $), toujours grâce au réseau de la filiale logistique du groupe, Cainiao.

Tmall-shop-avec-intégration-de-Alipay,-le-paiement-dématérialisé

Une stratégie efficace

La stratégie d’Alibaba est d’une logique implacable. Avec ce nouveau réseau physique de proximité, Alibaba va récolter un maximum de nouvelles datas sur des cibles qu’aujourd’hui il connaît peu. En effet, les principaux clients de ces boutiques de proximité seront assurément des enfants et des personnes âgées, des individus qui sont peu familiers avec internet et le e-commerce. Donc des personnes qu’Alibaba ne connaît pas encore.
Avec une estimation de 1000 clients par mois par boutique, c’est une population de 600 millions d’individus qu’Alibaba pourra mieux connaître. Autre élément déterminant, 70% de ces boutiques et petits commerces de proximité sont implantées pour la plupart dans les régions de 3ème au 6ème rang… là ou se trouve le réservoir de clients pour Alibaba.
80 % des commerçants propriétaires ont plus de 45 ans, voire beaucoup plus et ne connaissent pas internet. Ils travaillent parfois plus de 12 h par jour pour de maigres revenus.

Une situation idéale pour Alibaba qui en déployant ses Tmall Shops gagne sur tous les terrains : il améliore les conditions de vie des commerçants et leur permet une transition générationnelle et digitale, il occupe le terrain, s’implante partout, recueille des datas et assure son développement.

 

En voyage, les touristes chinois restent fortement imprégnés de leurs habitudes d’achats, et comme tout un chacun, gardent des réflexes de consommation. Leur permettre de  payer facilement avec Alipay ou WeChat Pay à l’étranger est aujourd’hui nécessaire pour les marques qui veulent mieux capter cette clientèle.
Maxity vous accompagne dans le développement de vos ventes vers la clientèle touristique chinoise. Découvrez toutes les possibilités de drive-to-store offertes par Alipay et mise en œuvre par Maxity, en appelant Bernadette Dortu au 01 55 85 88 00.

 

Source : JingDaily – ChinamoneyNetwork – MarketingChine – Marketing interactive – Anannews –
Article  réalisé par José Delbouille

 

COMMUNICATION · MARKETING TOURISTIQUE