L’importance du marché touristique chinois est cruciale pour l’économie mondiale. Il est en constante évolution et comme la Chine est le plus important marché émetteur touristique du monde (environ 40% de tous les voyages en provenance d’Asie-Pacifique d’ici 2021), il est important d’en connaître les tendances et les grandes orientations.

Petit passage en revue.

 


Taille et potentiel du marché touristique chinois

Ctrip – l’OTA chinoise géante et China Tourism Academy ont publié une étude dédiée au marché touristique chinois à l’étranger, qui dévoile que 122 millions Chinois ont voyagé à l’étranger en 2016, une augmentation de 4,3% par rapport 2015.

2014 : 107 millions

2015 : 117 millions

2016 : 122 millions

La Chine est devenue le premier pays générateur de flux touristiques dans le monde. Les premiers bénéficiaires sont les pays voisins (Thaïlande, Japon, Corée du Sud, Russie, Maldives). Ainsi, à fin novembre 2016, plus de 7 millions de touristes chinois ont visité la Corée du Sud, ce qui représente une hausse de 36,6% des flux par rapport l’année dernière. La Chine est également le plus grand pays pourvoyeur de touristes pour Singapour.

Selon les études de Mastercard, le nombre de voyages à l’étranger effectués par les Chinois a été de 68,7 millions en 2016, et les prévisions tablent sur un chiffre de 103,4 millions en 2021.

La Chine devance ainsi un autre leader de l’économie mondiale, les États-Unis, qui ont réalisé un total 67 millions de voyages à l’étranger en 2016, ce qui représente 20,7% de la population totale des États-Unis (323 millions).

Les chiffres annoncés placent la Chine comme le premier et le plus important marché émetteur touristique d’Asie-Pacifique, avec environ 40% de tous les voyages en provenance de cette région du monde. En comparaison, le nombre de voyages réalisés par les Coréens du Sud et les indiens ne représentent respectivement que le quart et le cinquième de ceux de la Chine.

 

Un marché toujours grandissant

Le niveau de la qualité de vie continue de s’améliorer en Chine et les dépenses associées aux vacances et aux loisirs ne cessent d’augmenter. Les Chinois prennent l’habitude de voyager plus, tant à l’intérieur de la Chine qu’à l’étranger. Et le potentiel est gigantesque car les statistiques montrent que moins de 10% de la population chinoise voyage à l’étranger. La Chine a par ailleurs mis en place, avec les principales destinations touristiques dans le monde, des politiques de collaboration visant à raccourcir les formalités de visas.

 

Caractéristiques des voyageurs individuels chinois à l’étranger (FIT)

Les délais de réservation se raccourcissent

De nombreux facteurs font que les délais de réservation avant le départ se raccourcissent fortement :
• les voyageurs chinois ont plus l’habitude de voyager et leur expérience fait qu’il gère mieux tous les aspects et les préparatifs du voyage.
• Les formalités sont allégées et l’obtention des passeports et visas est simplifiée.
Selon les statistiques de Tuniu (OTA chinois), le nombre de réservations effectuées un ou deux mois avant le voyage a nettement chuté, et cette tendance est sûrement irréversible.

 

Ils dépensent 2 mois de salaire

D’après une étude de Ctrip, les 122 millions de voyageurs chinois à l’étranger ont dépensé 103,4 milliards EUR (760 milliards CNY), soit environ 847 EUR par personne. Parmi ces voyageurs chinois à l’étranger, 40% voyagent en grands groupes, dans des voyages organisés par les agences de voyage chinoises. Les 60% restant se répartissent en 2 catégories : les voyageurs semi-accompagnés et les voyageurs complètement indépendants (FIT).
Ils sont assez dépensiers et consacrent pour leur voyage, en moyenne 1 888 EUR (13 756 CNY) par personne. Comme le salaire moyen des “cols-blancs” des villes de premier rang est en moyenne de 1 100 EUR/mois, cela signifie qu’un voyage à l’étrange représente environ deux mois de salaire.

Les voyages en grands groupes représentent encore 40% du marché des touristes chinois à l’étranger

Les voyageurs en petit groupe d’amis et “semi-accompagnés” font souvent appels à des guides chinois résidents à Paris.

Les FIT -Fully independant travellers – voyagent de manière beaucoup plus autonome : ils ont les moyens et l’éducation pour, notamment la maîtrise de l’anglais.

À la recherche de voyages de qualité

De plus en plus habitués à voyager et de plus en plus expérimentés, les voyageurs chinois modifient leur manière d’organiser et de “consommer” leurs voyages à l’étranger. Une nouvelle maturité apparaît, accompagnée de plus de rationalité… des consommateurs plus avertis et plus exigeants.

Dans le choix des hôtels, 23% d’entre-eux préfèrent les hôtels avec piscine. Ils sont de plus en plus “capricieux” sur la ponctualité des avions ou les services de chauffeurs-guides locaux. Globalement, les voyageurs FIT chinois accordent de plus en plus d’attention à la qualité de leur voyage. Ils prennent en considération les paysages naturels, la gastronomie et le shopping. Ces 3 grands sujets sont leurs priorités.

Comme ils choisissent de voyager de manière autonome et libre, ils privilégient de plus en plus la détente.

 

Partage en ligne

Selon les statistiques de Mafengwo (OTA chinois), entre janvier et octobre 2016, le nombre d’articles liés aux voyages effectués a augmenté de 28%. Les femmes sont 4% plus nombreuses que les hommes à s’exprimer sur les réseaux sociaux. Les touristes acceptent volontiers de partager leurs expériences de voyage et sont parfois très prolixes. Par exemple, un article qui décrivait un voyage de 52 jours en Europe comportait 259 390 mots ! Les touristes chinois sont encore plus friands de lire ces articles : chaque utilisateur de l’application de Mafengwo a passé en moyenne 22 minutes sur l’application et lit en moyenne 7 articles de récits de voyages.

Mafengwo propose également un espace en ligne de Questions/Réponses, qui fonctionne bien. Entre janvier et octobre 2016, les voyageurs chinois de la région de Pékin ont répondu à plus de 875 000 questions posées par d’autres voyageurs.

Le marché touristique chinois est un marché très actif et mutant. Créer des opportunités d’exploiter la clientèle chinoise nécessite des perspicacités particulières et des moyens de communication adaptés pour les toucher.

 

Pour en savoir plus sur WeChat et profiter des diverses possibilités pour votre marque de communiquer vers la clientèle touristique chinoise via le premier réseau social chinois, contactez Bernadette Dortu au 01 55 85 88 01.
 

 

Sources : Maxity – CTA – CTrip – Jingdaily – Veilleinfotourisme – Dotour

COMMUNICATION · MARKETING TOURISTIQUE