Touristes chinois à Paris, les millennials en quête de produits haut de gamme et de marques premium tendances et créatives

Faire du shopping à Paris est un must pour les touristes chinois qui visitent la capitale. Pour les millennials (entre 26 à 36 ans), les centres d’intérêts, les marques et les produits recherchés sont parfois très différents de ceux de leurs ainés. Le savoir-faire français est toujours recherché pour les produits haut de gamme ou à forte personnalité. Les produits Made in France ou qui font d’une manière ou d’une autre référence à la France sont très prisés.

Des comportements d’achat qui évoluent, une volonté de se démarquer qui grandit et des codes du passé qui sont bousculés… les jeunes shoppers chinois font bouger les lignes.

 

Touristes chinois à Paris, les millennials en quête de produits de luxe créatifs et avec une french touch

 

Quelles marques attirent les touristes millennials chinois à Paris ?

La jeune clientèle chinoise est beaucoup plus “avertie” et ouverte aux changements car elle voyage souvent. Grâce aux réseaux sociaux et aux applications, elle connaît bien les tendances mode ou culture, les lieux branchés ou plus “authentiques”, où elle pourra vivre une expérience de voyage plus vraie par rapport aux “itinéraires” touristiques traditionnels.

Avec l’envie de découvrir un “art de vivre” local, de vivre comme un parisien le ferait, cette clientèle recherche un mix entre flânerie, shopping, restauration… et s’accorde plus de temps à la découverte et à la surprise. Elle alterne entre la boulangerie artisanale du coin de la rue et le concept store branché repéré via les réseaux sociaux.

Elle ne recherche plus uniquement une marque connue mais souhaite plus de singularité et de connivence avec un produit qu’elle aura découvert ou qui lui sera recommandé par son réseau. Découvrir, comprendre la marque et créer une relation particulière pour mieux adhérer à son storytelling… voilà tous les ingrédients du succès.

“ la jeune clientèle chinoise adore le label Made in France ”

 

Plusieurs tendances émergent

Le souvenir “cool” à la française

Tous les codes et éléments visuels qui rappellent ou identifient la France, alliant la culture et l’histoire, sont très populaires aux yeux de touristes chinois. Ils veulent acheter des produits qui évoquent ou qui soient immédiatement reliés à la France.

Ils apprécient le label Made in France pour l’authenticité, la qualité et l’image qu’il véhicule. Ils recherchent des produits qui allient tous ces critères tout en étant créatifs, esthétiques et tendances.

Ainsi, des boutiques comme Merci, Maison Kitsouné ou AMI attirent une clientèle avide de différence. Ces marques ont su mixer tous les ingrédients nécessaires pour proposer des produits qui plaisent à cette clientèle de millennials chinois.

  • Merci est populaire pour sa sélection de marques distribuées. L’enseigne vend aussi beaucoup de petits bracelet gravés à sa marque que s’arrachent les visiteurs chinois. Une vendeuse chinoise facilite la communication avec cette clientèle spécifique.
  • AMI, la marque du designer Alexandre Mattiussi, a sorti une collection de sweatshirts mettant en scène le nom de la marque dans les couleurs bleu blanc rouge qui a fortement séduit la clientèle chinoise.
  • Maison Kitsuné a lancé une ligne d’accessoires appelée “Le Parisien”. Son équipe de vente arbore le T-shirt Paris et sa vitrine exploite visuellement le bleu, blanc, rouge pour renforcer sont attrait auprès de la clientèle chinoise.

Conclusion : Être français est cool. Jouer avec des éléments culturels et identitaires en étant moderne et créatif permet d’inscrire la marque dans l’ère du temps et de séduire la jeune clientèle chinoise qui adore le label Made in France.

 

AMI une marque mode qui séduit les millennials par sa french touch

 

 

Le concept store multimarque Merci accueille de plus en plus de touristes chinois qui découvre la boutique via les recommandations sur les réseaux sociaux

 

L’exclusivité comme luxe suprême

Les marques de luxe sont largement accessibles en Chine dans leurs flaghips, les nombreux centres commerciaux ou sur les boutiques en lignes. C’est donc autre chose de plus exclusif et personnel que les clients chinois recherchent lorsqu’ils viennent à Paris. Ils sont particulièrement attentifs aux produits exclusifs, aux collaborations artistiques spécifiques ou à la personnalisation.

La rareté du produit le rend encore plus désirable pour la clientèle chinoise qui voit là une manière d’affirmer son statut et son individualité.

Ainsi, Louis Vuitton a mis en place de nombreuses collaborations avec des artistes émergents ou reconnus qui apportent une dimension nouvelle au produit. La collaboration avec les frères Chapman en février a connu un large succès et les produits ont été très rapidement vendus, en large majorité à des clients chinois.

Chanel et son concept store dédié à la beauté et aux soins se démarque en proposant des produits en exclusivité 1 ou 2 mois avant leur sortie dans les autres endroits du monde. Avec un fort relais sur les réseaux sociaux chinois, la marque attire une clientèle qui peut ainsi se targuer d’être en avance et à la pointe des tendances.

Chez Guerlain, sur les Champs-Elysées, c’est une offre hyper-personnalisée qui est proposée à la clientèle chinoise qui raffole du concept. Les clients participent à l’élaboration de leur parfum exclusif, au choix de la couleur et de la forme de la bouteille et de la finalisation du packaging. Pour renforcer l’unicité de l’objet, le nom du client est gravé sur la bouteille.

Luxe extrême et ultra personnalisation des parfums chez Guerlain dans le flagship des Champs-Elyséees dont raffolent les millennials chinois

 

Envie de nouvelles marques créatives

Pour des millennials de plus en plus “connaisseurs” et expérimentés dans tous les aspects de la mode, l’objectif est de trouver des alternatives et de découvrir de nouvelles marques créatives et dans l’air du temps. Ainsi, pour les jeunes shoppers chinois dans la tendances s’orientent vers des marques telles que Acne Studio, Vêtements, Jacquemus, APC, Kitsuné, Olympia le Tan ou AMI.

“ la nouvelle génération de consommateurs chinois recherche un luxe toujours plus exclusif ”

Certaines des ses marques ont bénéficié d’un buzz hyper favorable grâce à des KOLs.

  • Vêtements a été porté par la K-Pop mégastar G-Dragon, puis par la célèbre actrice chinoise Yang Mi, ce qui a propulsé la marque en Chine. Gogoboi un autre KOL ultra célèbre a confirmé la chose lorsqu’un de ses posts sur lequel il portait un sweat de la marque a généré “7000 like“.
  • Jacquemus a bénéficié d’une série TV dans laquelle l’actrice principale Wang Ziwen portait une robe rouge de la marque et d’un article sur Weibo du blogueur Fakeshion qui présentait le concept du jeune designer français à l’origine de la marque, Simon Porte.
  • Acne studio a bénéficié d’un long article de fond dans le magazine en ligne Voicer, spécialisé sur la mode, le design et le style de vie. Relayé sur WeChat, l’article a eu plus de 35.000 vues en 24 heures seulement.

 

Jacquemus, marque française de mode devient une alternative créative pour les millennials chinois en visite à Paris

 

Acne Studio attire les visiteurs millennials chinois avec une image créative et française

Pour d’autres marques premium et accessibles comme Maje, Sandro, Iro, Sessùn ou Bash, l’aventure ne fait que commencer. Elles vendent de plus en plus aux visiteurs chinois qui soit connaissent déjà la marque à travers leur communication en Chine, soit les découvre au cours de leur visites à Paris.

Conclusion : la nouvelle génération de consommateurs chinois recherche toujours le luxe mais un luxe plus exclusif, personnalisé et rare. Les collections capsules, les collaborations créatives et la personnalisation sont des passages obligés pour attirer la clientèle chinoise aisée.

 

L’impact des célébrités et des influenceurs (KOLs)

Même si les millennials chinois cherchent à exprimer un style personnel plus affirmé et à se distinguer, ils aiment aussi la réassurance que leur apporte les célébrités et les influenceurs. Ceux-ci confirmant ainsi la pertinence de leurs choix.

On a vu ces dernières années, les grandes marques de la mode inviter à leurs défilés parisiens un nombre croissant de KOLs et d’influenceurs chinois, ceux-ci leur donnant accès à des millions de fans sur les réseaux sociaux chinois. Une manière de présenter le dernier produit “tendance” ou d’orienter la consommation de tel ou tel produit devenu “indispensable”.
En complément d’une communication média en Chine, certaines marques ont aussi intégré des modèles chinois dans leurs défilés pour augmenter leur visibilité et leur notoriété en Chine.

“ De nombreuses marques constatent le réel impact de ces influenceurs sur les ventes „

Idem pour Le Bon Marché qui a fortement gagné en popularité l’été dernier quand la blogueuse Patti, qui se targue d’avoir plus d’un millions de fans, a posté des photos d’elle à la Grande Épicerie en compagnie d’un Chef français renommé. Son post a été relayé plus de 500 fois.
Les millennials chinois préparent leurs shopping list des mois à l’avance, mais aiment aussi y ajouter le “produit phare” de leur KOL favori au dernier moment.

De nombreuses marques constatent le réel impact de ces influenceurs sur les ventes. Ainsi elles peuvent vendre 50 fois par jour le même produit dans la même couleur parce qu’il a été porté ou recommandé par une célébrité.

 

Conclusion : Les millennials chinois sont très bien informés des tendances et des modes. Ils sont constamment influencés par les réseaux sociaux WeChat et Weibo, ainsi que par les KOLs.

Au-delà des produits de luxe qu’ils achètent pour eux-même ou leur famille, il est aussi important pour eux de partager en “live” leurs expériences d’achat dans les boutiques parisiennes.

Être à Paris et relater une expérience shopping avec ses amis et ses contacts est aussi un ingrédient important dans la réussite du voyage.

 

 

Source : JingDaily – Chinese pulse – Merci – AMI – Jacquemus – Acne Studio – Guerlain – SinaWeibo
Article relayé et adapté par José Delbouille

 

COMMUNICATION · MARKETING TOURISTIQUE