Dans les pays économiquement développés, “les voyages d’étude” ou “Summer Camp” sont bien connus et même fortement enracinés dans ce qu’on peut appeler plus largement l’éducation scolaire. En Chine aussi, ce concept se vérifie et prend de l’ampleur. En Chine, les voyages d’étude deviennent une vraie tendance.

 

 

Aussi très populaire en Chine

Le voyage d’étude est profondément ancré dans l’esprit des Chinois qui souhaitent ainsi favoriser l’ouverture à la connaissance et l’élargissement des horizons. Comme partout dans le monde, en Chine, les voyages d’étude deviennent une vraie tendance. Ils s’additionnent au système d’éducation général et gagne en popularité. Selon l’adage bien connu : “les voyages forment la jeunesse”.

D’après une recherche effectuée par 2limi (institution spécialisée dans les voyages d’étude), en 2014, 350 000 Chinois ont fait des voyages d’étude à l’étranger, ce qui représente un marché de 124 millions EUR (900 millions CNY).

En 2015, le marché grandissait d’environ 40%, avec 500 000 visiteurs et une valeur de 165 millions EUR (1,2 milliards CNY). Il est à noté que les profils des participants sont extrêmement large : dès l’âge de 9 ans jusqu’aux personnes âgées.

 

 

Pour quelles raisons faire un voyage d’étude ?

Selon les résultats d’une enquête effectuée par l’OTA chinois Lvmama en 2016, les 4 principales raisons évoquées par les parents chinois pour envoyer leur enfant en voyage d’étude à l’étranger sont :

  • la possibilité d’élargir ses horizons,
  • se préparer pour des études supérieures à l’étranger,
  • apprendre une langue étrangère,
  • cultiver différentes façons de penser.

 

 

Quels critères de choix ?

Parmi les nombreux facteurs influençant le choix de la destination des voyages d’étude, les plus déterminants sont la renommée des institutions, la langue et le climat. Viennent ensuite le bon environnement culturel et touristique, la sécurité, la facilité d’obtention des visas, l’environnement et les coûts.

Difficile de vraiment “figer” un classement parmi ces facteurs car selon les personnalités, le contexte familial, l’âge ou le sexe des personnes concernées, les priorités peuvent changer.

 

 

Quelles destinations phares ?

Tout dépend des objectifs du voyage, mais lorsqu’il s’agit de futures études, le critère “renommée” est souvent prioritaire. Par conséquent, les pays où l’on trouve des universités de renommée mondiale sont devenus assez naturellement des destinations de premier choix :

  • États-Unis (Havard, Princeton, Chicago, Yale)
  • Grande Bretagne (Cambridge et Oxford)
  • Australie (l’Université de Melbourne, Australian National University)
  • Japon (les Universités de Tokyo et de Kyoto)

Au-delà des ressources intellectuelles et de l’environnement économique, l’attrait touristique est également un facteur clé, avec la possibilité d’allier les études aux loisirs et à la découverte. Nous l’avons dit, le climat est aussi déterminant. Ainsi les destinations les plus populaires en été sont les États-Unis, le Canada et la Grande Bretagne, alors que les pays de l’hémisphère sud (Australie et Nouvelle Zélande) recueillent plus de suffrages pour les voyages d’étude se déroulant en Hiver.

 

 

Le Japon représente une destination importante pour les voyages d’étude des chinois. Bien sûr, il y a de grandes écoles réputées et de grandes ressources touristiques naturelles ou des sites remarquables façonnés par l’homme, mais le Japon garde sa position forte grâce à des éléments culturels : la propreté, la gentillesse, la politesse et la patience.

 

 

Visite d’étude aux États-Unis :

 

Visite d’étude en Europe :

 

 

To speak or not to speak ?

Il apparaît évident que dans le TOP 6 des destinations, 5 sont des pays anglophones. Tout simplement parce que la première langue “étrangère” parlée au monde est bien l’anglais. Cela constitue un acquis souvent déterminant pour les étudiants qui pourront partager leur savoir où qu’ils aillent dans le monde. C’est d’autant plus vrai qu’ils auront une meilleure maîtrise de la langue puisqu’ils s’engagent pour des périodes longues (parfois plusieurs années) pour aboutir leur formation.

Les voyages d’étude en Europe deviennent de plus en plus attractifs. Ne parlons pas du français, du hollandais ou de l’italien qui ne sont guère populaires en Chine, mais de nombreux pays européens présentent d’autres avantages pour attirer des talents chinois : des frais de scolarité gratuits par exemple. De nombreux gouvernements mettent en place des accords et mènent une politique de séduction envers les étudiants chinois qualifiés dont le nombre ne cesse de grimper en Europe. L’avenir des voyages d’étude en Europe semble prometteur.

 

 

Un investissement à long terme

Les voyages d’études à l’étranger peuvent être déterminants pour le futur et la carrière des personnes concernées. Les parents sont donc prêts à investir de belles sommes pour assurer l’avenir de leurs enfants. Ainsi, le rapport de Ctrip « Summer Study Tour 2015 », note que pour 74% du marché, la dépense moyenne par personne est supérieure à 2755 EUR (20000 CNY), et que pour 45% du marché, ces dépenses sont supérieures à 4132 EUR (30000 CNY).

Lorsque le voyage d’étude a pour but de repérer et choisir un futur lieu d’étude, il est assez courant que les parents accompagnent leurs enfants.

 

Une tendance de fond

Deux éléments confirment que la popularité des voyages d’étude ne cessera de croître. D’une part, le fait que de plus en plus de personnes nées après les années 70 & 80 deviennent parents. D’autre part, le fait que le gouvernement chinois encourage les parents à avoir un deuxième enfant.

Puisque cette tendance est stable, il est probable que de nouvelles offres alliant étude et tourisme apparaissent prochainement. La qualité de projet devrait elle aussi croître avec des offres sur mesure pour que les membres de la famille trouvent à la fois intimité et confort lors des visites à l’étranger.

 

 

Le poids économique des touristes

On le voit, les motivations qui conduisent la clientèle étrangère en France sont diverses. Voyage de loisirs, voyages professionnels, voyages d’étude… Quel que soit le motif de leur présence, l’objectif des marques est de savoir capter et séduire cette clientèle.

Maxity, agence conseil en marketing touristique de shopping, vous aide à mieux appréhender la clientèle touristique. Pour profiter des formations et acquérir de nouvelles connaissances sur la clientèle chinoise, contactez Bernadette Dortu et son équipe au 01 55 85 88 00.

 

SOURCES : DOTOUR – 2LIMI – CTRIP-  DONGLINGYING – YOUXUE

COMMUNICATION · MARKETING TOURISTIQUE