shecomomy-les-femmes-en-chinoises-prennent-le-pouvoir

La Sheconomy progresse encore en Chine

Par Estelle Peng Li et José Delbouille, consultants Maxity

L’essor économique de l’Asie au cours de la dernière décennie a accéléré le développement exponentiel du marché féminin et dans beaucoup de secteurs économiques, les femmes jouent un rôle dominant. Comme elles génèrent leur propre patrimoine, elles contrôlent de plus en plus le déploiement de leurs richesses. La Sheconomy progresse encore en Chine, avec des femmes au pouvoir grandissant.

  • Les femmes asiatiques, en particulier en Malaisie, en Thaïlande et en Chine, deviennent de plus en plus des millionnaires autonomes.
  • Elles sont également compétentes sur le plan financier en matière de biens de consommation et de services de luxe par rapport à la génération précédente.
  • Elles dominent dans les dépenses de produits et services haut de gamme. La répartition des dépenses a changé au cours des cinq dernières années, passant d’une domination masculine à une orientation féminine.

Les voyages

Le département luxe de CYTS – Sparletour – a donné des informations sur la consommation touristique haut de gamme et sur les tendances pour 2019, en un mot, on peut dire des femmes chinoises :« Elles prennent les décisions ». Le voyage est devenu un produit de consommation quotidien pour les familles chinoises aisées, et se sont les femmes qui décident.
Dans la consommation touristique haut de gamme, les décisions sont prises à 45,1% par des hommes, et à plus de 54,2% par des femmes. Elles décident ou influencent fortement le choix de la destination, de la durée du voyage et de l’itinéraire. Ce n’est presque pas exagéré de dire que les femmes sont les “nouvelles déesses“ du tourisme haut de gamme en Chine.

Surveiller les préférences de consommation des familles aisées et particulièrement les aspects touristiques devient un bon indicateur voire un élément stratégique pour les marques.

VIP chinoises place vendome maxiity

 

L’industrie de la beauté

En dépit des replis enregistrés dans d’autres secteurs, celui de la beauté a continué à connaître une forte croissance sur le marché chinois, principalement en raison de la demande de marques premium et des ventes en ligne. Selon les analyses statistiques de Gartner L2, même avec une croissance économique ralentie, les Premium Beauty Product résistent bien et sont considérés comme un luxe abordable, en particulier les rouges à lèvres et les parfums. En renforçant leur présence dans le e-commerce en Chine, les marques de beauté de luxe connaissent des progressions de notoriété en ligne fortement accrues. Des marques associées à la mode telle que Chanel, Dior, Giorgio Armani sont parmi les leaders dans les requêtes sur Little Red Book.

Les données de recherche sur Baidu montrent également que la demande des consommateurs sur la premiumisation de produits cosmétiques reste à la hausse : les requêtes sur les marques premium ont enregistré une croissance de 15% YoY, contre 6% pour les marques de masse.

Les ventes en ligne de produits de beauté restent particulièrement fortes – la catégorie a enregistré une croissance des ventes de 55,6% sur Tmall pendant les vacances du Nouvel An 2019. Elles dépassent de loin les 8,9% de la catégorie vêtements et accessoires. Les catégories à croissance rapide comprennent les soins, les cosmétiques et les parfums, qui ont tous augmenté de plus de 70%. Cela est dû en partie à la forte croissance de l’e-commerce et du travel-retail.

shecomomy-les chinoises à la conquête du luxe maxity

Le rôle des femmes millennials

Elles participent fortement à l’essor du marché du luxe en Chine Continentale et à l’étranger lors de leurs voyages, motivées par la facilité des achats en ligne et inspirées par le bouche à l’oreille sur les réseaux sociaux.

Pour capter cette jeune population féminine les grandes marques internationales ont davantage installé les codes de la mode dans la conception et le marketing des produits. Par exemple, la marque cosmétique MAC a visé juste en misant sur la gamification King of Glory. Elle a proposé une série de 5 couleurs de rouge à lèvre, ce qui a permis de vendre plus de 14 000 produits en moins de 24 heures.

shecomomy-les-femmes-en-chinoises-fan-de-gamification

Influence quand tu nous tiens…

Au delà de collaborations cross-sectorielles, le levier économique du star système ou de la pop-idol est aussi très efficace et important pour engager les jeunes consommatrices. Ainsi depuis 2018, plus de 50 vedettes hommes ont collaboré avec des marques de beauté. Parmi eux, les « little fresh meat », (jeunes hommes très effeminés, nés après 1990) représentent déjà 30% du marché.

En général, plus de 80 % des fans des vedettes masculines sont des femmes, et le pourcentage monte à 90% quand les vedettes sont vraiment très populaires. C’est une population majoritairement très jeune, de 14 à 25 ans pour 80 à 90 % d’entre elles.

shecomomy-le role des influenceurs maxity chine

 

 

Quelques enseignements

Avec plus d’autonomie, d’indépendance et de revenus, les femmes jouent de plus en plus le premier rôle dans l’économie mondiale.

En Chine, les femmes s’émancipent très rapidement et prennent l’avantage sur les hommes dans de nombreux domaines : elles consultent plus internet que les hommes , elles voyagent plus, dépensent plus en ligne, jouent plus que les hommes et sont  généralement plus diplômées.

Ainsi chez Amazon.cn, 50 % des cadres sont des femmes. « Le personnel féminin enrichit la sagesse de nos équipes et améliore la capacité créative de notre entreprise », a déclaré Zhang Wenyi, président d’Amazon.cn.
Le nombre d’étudiantes en MBA est passé de 34 % à 43 %  selon Antai College of Economics and Management de Shanghai Université Jiao Tong.
L’avenir de l’homme, c’est la femme chantait Jean Ferrat. C’est aujourd’hui une vraie puissance en marche.

 

Maxity accompagne les marques dans leur stratégie d’acquisition de la clientèle chinoise.
Pour répondre à vos problématiques spécifiques, merci de contacter Bernadette Dortu au 01 55 85 88 00.

 

 

Sources:  Travelweekly, Gartner L2, yxbao, Sohu, Weibo, Baïdu, little red book, NBCNews

 

 

COMMUNICATION · MARKETING TOURISTIQUE