Touristes chinois : un démarrage en douceur de la haute saison

Touristes chinois : un démarrage en douceur de la haute saison

Dans le domaine du tourisme, la Chine truste les podiums : premier pays émetteur de touristes au monde avec 109 millions de voyageurs en 2015, et première place en montant des dépenses réalisées en cours de voyages avec 203 millions d’euros (2015).

2016 ne devrait pas démentir cette tendance, il est donc important pour les marques d’attirer ces global shoppers, avides d’achats, d’expériences et de découvertes nouvelles.

 

Quelles prévisions à partir de mai ?

 

En mars, les « white collar » chinois ont déjà réservé leurs voyages à l’étranger pour la fête nationale du 1er mai où les Chinois bénéficient de 4 à 15 jours de vacances. Le mois de mai devrait être un mois d’affluence pour l’Europe, le Japon et la Corée du Sud.

Ceux qui auront entre 10 et 15 jours de congé, c’est l’Europe qui devrait être leur destination favorite. En effet, selon le rapport de Global Blue « Chine Edition », 41 % de voyageurs chinois envisagent un voyage en Europe courant 2016.

La France est toujours la destination la plus populaire pour 16 % d’entre eux.

Juin, juillet et août sont traditionnellement les meilleurs mois pour les Chinois qui voyagent en Europe, car il faut beau partout. Mais, avec de plus en plus de facilités administratives entre la Chine et l’espace Schengen,

cette période s’étend maintenant de mai à octobre. Une bonne nouvelle pour les marques et l’économie française.

 

50 % auraient moins de 30 ans

 

TOURISTES-CHINOIS-MAXITY-5


Après juin, les jeunes chinois de moins de 22 ans vont commencer leurs vacances d’été de 2 mois. C’est l’occasion pour eux de visiter l’Europe avec les membres de leur famille ou entre amis.

Selon les statistiques de GfK, les tranches d’âges des touristes chinois à l’étranger sont assez bien réparties avec :

 

• 13 % entre 45 et 59 ans

• 37 % entre 30 et 44 ans

• 50 % entre 15 et 29 ans

 

Ces plus jeunes touristes, les millénials, sont devenus le fer de lance et le principal moteur d’achat des touristes chinois à l’étranger.

Cette clientèle chinoise jeune et dynamique, habituée à la technologie, à la mobilité connectée car « addict » à internet et très engagée sur les réseaux sociaux , souhaite :

 

  • se faire plaisir et prendre soin d’elle(hédonisme) avec des dépenses shopping importantes

  • faire de bonnes affaires car elle est culturellement sensible au prix

  • bénéficier d’une plus grande liberté d’action et faire des expériences de voyage plus enrichissantes

 

GLOGAL-SHOPPEUR-4

Les nouvelles attentes shopping

 

Interviewés par Global Blue, les touristes chinois qui voyagent régulièrement à l’étranger considèrent qu’une bonne destination de shopping doit leur permettre :

  • d’aller rapidement dans une bonne sélection de Centres Commerciaux ou de Retail Park (35 %)

  • d’accéder à des marques célèbres et internationales  (33 %)

  • d’acheter des produits moins chers qu’en Chine  (31 %)

 

Le shopping reste une partie très importante de leurs vacances et 81 % des touristes prévoient faire leurs achats lors du voyage, avec un budget moyen de 3500 €.

Paris reste une destination shopping de premier choix, elle a même détrôné Hong-Kong pour la première fois en 2015.

Il est donc essentiel pour les marques d’adresser correctement et de manière hyper-ciblée cette clientèle stratégique.

Dès à présent, Maxity les accompagne pour mettre en place des actions de marketing touristique de shopping afin d’attirer et de fidéliser cette clientèle à fort pouvoir d’achat.

 

 

Sources : Etude GFK 2015 sur le marché chinois  – http://maxity.fr/articles/new-global-shoppers-chinois/ -  http://maxity.fr/articles/les-touristes-chinois-recherchent-de-nouvelles-experiences-de-voyages/