Les grandes marques françaises attirent les touristes chinois

Pourquoi pense-t-on aux « Chinois » quand on parle du tourisme en France ?

Ils ont été 1,7 million selon la DGCIS à parcourir les routes de France, à photographier les monuments et à dévaliser les boutiques parisiennes. Pourtant ils sont encore loin derrière les Américains avec leurs 3 millions d’arrivées ou encore les touristes espagnols. Les touristes chinois représentent pourtant le tourisme en France. Que ce soit dans un cadre professionnel ou autour d’un verre, les Français abordent très souvent le sujet en associant le tourisme aux visiteurs chinois.

 

Pourquoi ?

Ils dépensent en moyenne 1 718 euros par jour et par enseigne en détaxe. Ce qui les place en tête des nationalités les plus dépensières en France (source : Global Blue). Ils représentent pour de nombreuses marques de luxe françaises, plus du quart de leur chiffre d’affaires. On parle d’achats sur place, dépassant de loin le prix du voyage. Le shopping, l’activité incontournable pour ces touristes qui priorisent sans discussion un passage dans les plus grandes marques de luxe au cours de leur séjour.

D’après des études récentes, les 4 ou 5 pays qu’ils visitent lorsqu’ils viennent en Europe ne se réduiraient plus qu’à 3, comprenant la France et la Suisse. Ils souhaitent par là, optimiser au mieux la partie du séjour consacrée au shopping.

On mentionnait plus haut qu’ils ont été 1,7 million à venir en France en 2013, mais ce chiffre n’a que peu de poids si nous le comparons à d’autres nationalités touristiques en France. Ce qui se cache derrière ce 1,7 million, c’est l’augmentation de 23,5% comparée 2012. À cette vitesse et en prenant en compte toutes les mesures politiques pour faciliter leur arrivée en France, on peut s’attendre à ce qu’ils soient près de 5 millions en 2020.

touristes-chinoises-paris

Le rêve de tout professionnel à Paris

Directeurs généraux, Responsables commerciaux, Chefs de projet marketing ou encore chargés de communication sont sans cesse à la recherche de nouveaux leviers permettant d’augmenter le chiffre d’affaires de leur société ou tout simplement de le pérenniser. Lire ou entendre toutes ces informations dans la presse, à la radio ou encore à la télé, incite indirectement à espérer, souhaiter, désirer ou vouloir : « Attirer cette clientèle chinoise ».

Pour certains acteurs, l’affluence que rencontre Paris est une opportunité naturelle et donc une source de recettes supplémentaires dans les finances de la société. Pour d’autres, la mise en place d’une stratégie de communication orientée tourisme est requise pour espérer faire partie de ce pourcentage de magasins pour qui les touristes étrangers dérogent de leur parcours initialement prévu.

 

Cécile R. responsable marketing d’une marque de prêt à porter à Paris, disait que « Susciter l’intérêt, communiquer, accueillir et vendre aux touristes étrangers est une discipline à part entière. Cela ne s’inscrit pas dans la méthodologie habituellement appliquée en marketing. Depuis un peu moins de 2 ans, nous pratiquons le marketing touristique. Qu’elles proviennent des Brésiliens, Chinois, Coréens ou Américains, toutes les ventes générées grâce à la clientèle étrangère sont comptabilisées dans le chiffre d’affaires touristique. »

 

L’affluence des touristes à Paris et en France ne fait qu’accroitre toutes ces réflexions et décisions prises autour de ces sujets. Les interventions à répétition du ministre Laurent Fabius* cet été, affirmant que le tourisme est une priorité nationale, accélérera sans aucun doute l’intégration de cette nouvelle perception dans l’esprit de chacun. Au vu d’un important taux de chômage et de la pression fiscale actuellement en France, ne serait-il pas le moment pour tous ces acteurs, d’activer ce nouveau levier ? Que connaissent-ils du tourisme international chinois et savent-ils comment celui-ci peut leur être bénéfique ?

* Ministre des Affaires étrangères et du Développement international

 

L’agence Maxity analyse depuis plusieurs années sur les comportements et les besoins des touristes étrangers en France. À la suite de différentes études, elle constate sans équivoque que la demande venant de cette clientèle étrangère est un gisement d’opportunités qui ne cesse de s’amplifier.

L’activité de Maxity consiste à corréler les offres du savoir-faire français (marques, produits, services, lieux et fabrications) avec ces fameux besoins exprimés hors de nos frontières. Maxity se positionne clairement comme l’agence capable d’accompagner les marques françaises et de leur permettre de croître leur chiffre d’affaires durablement grâce à ce  segment de marché très présent en France. Cela s’appelle le marketing touristique de shopping.

Consultez le site : www.maxity.fr - Vendre aux touristes étrangers