Les touristes chinois recherchent de nouvelles expériences de voyages

Les touristes chinois recherchent de nouvelles expériences de voyages

Quand nous imaginons les voyageurs Chinois en France, la majorité d’entre nous pense tout de suite au grand bus qui amène des flots de voyageurs qui visitent les grands sites touristiques incontournables, mangent dans les restaurants chinois et logent dans des hôtels 3 étoiles de banlieue.
Ces voyageurs chinois viennent en France pour la première fois. Ce sont des « primo-visiteurs » qui ont besoin d’un encadrement, d’un guide et qui veulent optimiser leur voyage.

Cette image des voyageurs chinois est si caricaturale qu’elle occulte les autres formes de tourisme qui évoluent très rapidement et prennent de plus en plus d’importance.

 

 

L’augmentation de « repeaters”

Ce sont les voyageurs chinois individuels qui reviennent en France dans les 3 ans et qui veulent faire de nouvelles découvertes car ils connaissent déjà les grands classiques. Dans son document “Repères 2015, le CRT IdF estime le taux de repeaters chinois à 39,8 %, alors qu’il était estimé à 37,5 % en 2013.
Cela veut tout simplement dire que 4 visiteurs chinois sur 10, parmi les plus fortunés, sont fidélisables !

Pour les repeaters, Paris est tellement diversifié et riche en possibilités qu’il offrira toujours de l’intérêt. Ce sont alors des lieux touristiques plus spécifiques qui seront visités, des endroits moins médiatisés mais tout aussi mémorables.  En dehors de Paris, tous les sites touristiques de France sont potentiellement des destinations pour les touristes chinois qui veulent de plus en plus sortir des sentiers battus : visite de vignobles, éco-tourisme pour se laver les poumons,  et activités extérieures de plus en plus prisées : golf, ski, plongée, etc.

Ces changements sont très perceptibles dans les offres d’agences touristiques en ligne en Chine.

Quant aux belles marques, les plus confidentielles leur sont prédestinées, si tant est qu’elles aient su se faire connaître d’eux avant le voyage.  Et puisque ces visiteurs à forte contribution disposent d’une grande liberté d’action, ils prendront le temps de découvrir les histoires de nos belles maisons de luxe françaises, les savoir-faire familiaux, les ateliers, les musées.  L’effort nécessaire à la découverte sera proportionnel à la désirabilité que la marque aura su créer en Chine.

 

L’attente d’expériences et de personnalisation

La tendance d’un voyage axé sur l’expérience devient de plus en plus populaire et presque incontournable en Chine.
Beaucoup d’agences de voyage proposent des itinéraires, des circuits ou des séjours différents qui dépassent vraiment la notion de simple visite.

De nouvelles segmentations apparaissent, comme le tourisme médical, le tourisme d’investissement, le tourisme écologique, le tourisme sportif…

Autour de ces thèmes, de nouvelles offres s’étoffent pour proposer toujours plus de personnalisation et de diversité : séjour dans un Château en Angleterre, voyage de noces sur des îles, découverte des champs de lavande en Provence popularisés par une série TV Chinoise, …

 

chine-experience-voyage-sante

 

chine-experience-voyage-mariage

 

 

L’intégration des sports dans les voyages

 

 

chine-experience-voyage-3

 

 

L’enquête « Hurun Chinese Luxury Consumer Survey 2016 » réalisée auprès de  millionnaires – âge moyen 37 ans – et de milliardaires – âge moyen 38 ans – a  donné un nouvel éclairage sur les pratiques sportives des UHNWI chinois.

Selon ce rapport, environ 43% des 458 sondés – dont la richesse personnelle moyenne dépasse les 43,7 millions de yuans (6 millions d’euros) – a choisi les sports d’aventure (plongée sous-marine, saut à l’élastique, parapente, etc.) comme première passion, bien avant l’équitation ou la voile.

L’étude indique également que le jogging est toujours l’activité favorite des Chinois super-riches, avec environ 16% des millionnaires – hommes et femmes – qui le pratiquent régulièrement.
Le golf arrive aussi dans le peloton de tête des sports favoris des millionnaires. Il est choisi comme sport privilégié par 14,7% des hommes chinois et 10,7% des femmes chinoises.

La progression du sport en Chine influence les comportements de ces visiteurs. De plus en plus habitués à la pratique sportive, les voyageurs chinois restent dans cette dynamique pendant leurs voyages et veulent la retrouver, où qu’ils soient dans le monde.

Par exemple, le géant chinois du tourisme en ligne – l’agence Ctrip – développe divers itinéraires combinant un sport extérieur avec du logement et d’autres activités de loisirs afin de s’adapter aux nouvelles demandes des voyageurs chinois riches et ultra-riches.  Ce modèle de nouvelle offre touristique s’appelle « Sport + X » en Chine.  Il associe un sport extérieur et d’autres activités relaxantes, comme un bain thermal ou une découverte gustative.

Cette évolution représente de très belles opportunités pour les marques de sportwear, outdoor ou casualwear qui sauront se faire connaître en Chine et être présentes aux bons points de contacts en France.

 

 

En veille permanente sur les évolutions de la clientèle touristique chinoise, Maxity vous aide à cerner et connaître vos cibles et leurs attentes.  Grâce à des dispositifs de communication hyper-ciblés vous pourrez capter cette clientèle à fort pouvoir d’achat pour l’amener dans vos points de vente.