Touristes Américains à Paris

Les touristes américains, une valeur sûre pour les commerces parisiens

La ville la plus visitée au monde

Paris et sa petite couronne est la ville la plus visitée au monde avec 47 millions de visiteurs, devant Londres, Bangkok, Singapour et New York.

Ces très bons résultats sont en grande partie dus au tourisme international qui représente 41% du tourisme à Paris. En effet, alors que les arrivées hôtelières nationales baissent de 5,4% en 2014, les arrivées étrangères affichent une augmentation de 4,1%. Paris doit donc bien son succès aux touristes internationaux qui sont devenus le levier économique principal du tourisme en Ile-de-France.

 

Les Américains, amoureux de Paris

Historiquement, les Américains constituent la clientèle la plus fidèle et la plus représentative de Paris. Majoritairement en provenance de la région de New-York et de la Californie, ils représentent en nombre la première clientèle étrangère depuis des décennies. Par exemple, le nombre de nuitées américaines à Paris dépasse systématiquement les 3 millions, et ce depuis 1997.

La clientèle européenne – et tout particulièrement française – a légèrement délaissé la capitale suite à la crise. Par contre, elle fascine toujours autant les Américains, de la gastronomie au romantisme, en passant par l’accent « so sexy » des Français. 43% des visiteurs américains sont des « repeaters », enjôlés par la capitale de l’amour et de la mode dès leur première visite.

 

Une cible à privilégier

Après avoir montré autant de stabilité pendant toutes ces années, il est évident que les Américains resteront une clientèle majeure de Paris. Même le taux de change est en leur faveur ! En effet, depuis avril 2014, la valeur du dollar par rapport à l’euro ne cesse d’augmenter, ce qui est une bonne nouvelle pour ce tourisme entrant.

Selon Global Blue, en 2013, le panier moyen d’un Américain était de 1153 € par jour et par enseigne ce qui le positionne en 3ème position derrière la Chine et la Russie, avec des paniers respectifs de 1820 € et 1213 €.

Il y a d’autres raisons pour lesquelles cette clientèle est à privilégier. La conversation avec les touristes américains est relativement aisée parce que l’anglais est la première langue étrangère apprise par les Français.   En outre, nous partageons de grandes et belles histoires communes, notamment celles qui ont sauvé notre liberté le siècle dernier. Elles ont créé entre nous une amitié très particulière. Par ailleurs, parmi les cultures des divers continents, celle des Américains est la plus proche de la nôtre. Ceci rend les échanges plus simples qu’avec les touristes d’autres pays lointains et facilite les ventes.

 

Une communication à adapter

Dans leur cycle d’achat, les Américains, à l’instar des Brésiliens, sont capables de coups de cœur et d’achats d’impulsion. Cela est moins vrai pour la plupart des touristes asiatiques qui, encore dans leur pays, prévoient une liste d’achats très précise qu’ils respectent scrupuleusement une fois sur place. Dès lors, la communication vers les touristes américains doit être prévue non seulement en amont de leur venue, lorsqu’ils préparent leur voyage, mais également lorsqu’ils sont à Paris. Les voyageurs américains sont également adeptes du digital et des réseaux sociaux.

Parmi toutes les clientèles du monde, la clientèle américaine représente le courant d’affaire majeur et le plus accessible pour toutes les enseignes parisiennes.  Et parce que les Américains, comme nous, ne pensent qu’à ce qu’ils connaissent, nous vous recommandons de développer votre notoriété auprès de ce marché, formidable levier de croissance, totalement à votre portée.

 

Pour en savoir plus sur la clientèle touristique américaine à Paris, vous pouvez également consulter notre article sur Les touristes américains à Paris : État des lieux en 2015.