Les global shopper chinois viennent-ils toujours en France ?

Les global shopper chinois viennent-ils toujours en France ?

Selon Global Blue, au cours des 4 premiers mois de l’année, les ventes européennes en détaxe effectuées par les voyageurs chinois se sont essoufflées pour diverses raisons :

la baisse des flux touristiques chinois en Europe qui est assez marquée suite au deux attentats consécutifs de fin 2015.

le nombre de jours de vacances restants disponibles pour les Chinois, après les 10 jours de congés consacrés à fêter le Nouvel An chinois du 8 février 2016.

la loi anti-corruption liée aux produits de luxe et les contrôles sévères effectués aux douanes lors des retours en Chine, font que les touristes chinois sont plus modérés dans leurs achats.

Il faut aussi mettre en perspective que 2015 a été une année exceptionnelle pour le marché du luxe en Europe avec des records jamais atteints auparavant.La comparaison avec 2016 est donc d’autant plus dure, d’où une question légitime: Les global shopper chinois viennent-ils toujours en France ?

 

Turbulences mais pas déclin

 

Les chinois souhaitent toujours voyager à l’étranger et faire du shopping… la clientèle chinoise est toujours avide de qualité, d’authenticité et de savoir-faire… le “Made in France“ garde un pouvoir d’attraction énorme… le temps est un allié.

Selon les résultats de l’enquête de Global Blue sur une base de « voyageurs chinois expérimentés (voyageurs réguliers) » de 5000 personnes, 77% d’entre eux prévoient de faire du shopping lors de leurs voyages à l’étranger en 2016.

Ceux qui viennent en Europe planifient un budget de shopping de 2 517€ (18 398 CNY).

 

Un avenir plutôt encourageant

 

Bain & Company prédit que dans les 4 ans à venir, la base de consommateurs de luxe chinois ne cessera pas de croître. Cette population représentera plus d’un tiers des consommateurs de luxe dans le monde, soit l’équivalent de l’Amérique du Nord ou du continent européen.

Toutes les générations, X, Y et Z participent au mouvement et à la croissance de la consommation de produit de luxe.

• les dépenses de la génération X continuent d’augmenter,

• la génération Y – classe moyenne chinoise et Millenials – joue un rôle de plus en plus important avec 50 millions de nouveaux consommateurs sur le marché,

• la génération Z elle, entre dans l’univers du luxe via des produits d’entrée de gamme.

 

global-shopper-4

 

Un leadership à renforcer et une image à conserver

 

La France est, à égalité avec le japon, la destination préférée des voyageurs chinois aisés, et ses marques de luxe bénéficient d’une formidable aura et d’un pouvoir d’attraction que bien d’autres pays nous envient.

Le challenge consiste à préserver et à mériter cette préférence. Mieux connaître nos forces et nos faiblesses est une chose, mais mieux connaître les clients étrangers et leurs attentes est primordial.

Avec un début d’année 2016 compliqué et en-deça des attentes, il est important d’analyser les leviers d’action possible et le pourquoi des choses pour mieux repartir de l’avant.

 

Les touristes chinois sont très sensibles à leur pourvoir d’achat

Le taux de change reste un facteur clé dans le choix de la destination de voyage des voyageurs chinois dans le monde entier. Le meilleur exemple est le phénomène « Bakugai » au Japon en 2015. Cela rend le shopping et la nourriture plus abordables pour les touristes et incite à la dépense. Cela est doublement vrai pour les voyageurs chinois, qui ont tendance à dépenser massivement à l’étranger.Quelques 120 millions de Chinois ont voyagé à l’étranger en 2015, en dépensant plus de 200 milliards de dollars en shopping lors du voyage.

 

La détaxe est également primordiale pour la clientèle chinoise, qui peut ainsi trouver des produits au moins 30% moins cher qu’en Chine. Cette différence de prix est déterminante dans la course aux achats faite par les touristes chinois en France. Elle conditionne l’attrait de telle ou telle enseigne auprès de cette clientèle, qui selon ses dates de voyage peut aussi profiter des périodes de soldes.

 

La clientèle chinoise s’émancipe et change ses comportements d’achat. Avec de plus en plus d’expérience de voyage et de shopping partout dans le monde, les voyageurs chinois :
• deviennent de plus en plus rationnels et organisés.• achètent non seulement des produits de luxe mais aussi des produits du quotidien, des marques locales de qualité ayant une “french touch“ affirmée ou un label “Made in France“.
• recherchent des expériences d’achats particulières en point de vente
• associent des destinations à des typologies d’achats bien spécifiques.
Dès lors, est-ce que la nationalité d’une marque est importante aux yeux des consommateurs chinois? La réponse est oui. Pour les consommateurs chinois, à chaque pays ou destination de voyage se rattache un certain type d’achats ou d’expériences de voyages.

 

La clientèle chinoise aisée attend plus que des “clichés“. Selon l’observation effectuée par Branding In Asia, La France a toujours joui d’une forte association avec la mode, la romance, et l’expérience culinaire.

Cependant, ces référents sont devenus un peu redondants, sont presque des clichés et surtout sont vraiment restrictifs. Même les consommateurs chinois estiment que tout cela a besoin d’un “rajeunissement“.
Le succès futur des marques françaises auprès des consommateurs chinois en Chine ou auprès des Global Shoppers chinois dans le monde, dépendra de leur capacité à réinterpréter le “style de vie moderne et contemporain à la française“, incarné par Paris.

 

global-shopper-1

 

Une préférence de marque à perpétuer

 

Dans ce contexte, et pour les marques de luxe en particulier – qui représentent la majeure partie des achats des consommateurs chinois – la gageure sera de se différencier au-delà des stéréotypes «continentaux» pour capter l’attention des consommateurs chinois de plus en plus « fatigués » des codes actuels du luxe.

Une orientation pourrait se révéler particulièrement intéressante pour les marques françaises : réinterpréter le concept de la féminité à la française. Paris et la France sont associés à la mode, certes mais surtout à la mode féminine.

Les femmes chinoises qui cherchent à assumer leur pouvoir, leur indépendance ou leur réussite tout en affirmant un style unique pourraient être de formidables ambassadrices d’un esprit français modernisé.

 

les japonais et le shopping

De nouveaux consommateurs à séduire

Des questions essentielles pour les marques françaises de luxe (ou pas), reviennent constamment à l’ordre du jour : comment attirer l’attention de la clientèle chinoise qui voyage en France ?

Quel marketing touristique de shopping mettre en place en accord avec ma stratégie de marque ? Comment toucher la meilleure cible pour ma marque ? Et quelle est cette cible parmi les différentes typologies de clientèles chinoises ?…

Autant de réponses que peut vous apporter Maxity, agence spécialisée en marketing touristique de shopping pour vous permettre de capter ces flux de nouveaux consommateurs étrangers à fort pouvoir d’achat.

 

Sources : Corporate.globalblue.com  – www.luxurydaily.com -  brandinginasia.com