Les « business travelers » et leur intérêt pour les enseignes parisiennes

Les « business travelers » et leur intérêt pour les enseignes parisiennes

D’après l’OMT (Organisation Mondiale du Tourisme), la France est la destination touristique mondiale n° 1 avec près de 85 millions de touristes étrangers ayant dépensé un total de 42,2 milliards d’euros sur le territoire en 2013.

En plein cœur de l’Europe, elle attire aussi bien ses voisins européens que les visiteurs lointains venant des Amériques ou de l’Asie. Les visiteurs étrangers représentent 51 milliards d’euros soit 32,5 % de la consommation touristique intérieure en France.

Nous pouvons identifier deux types de tourisme : le tourisme de loisir, dit « leisure » et le tourisme d’affaires, dit « business ».

En effet, si la majorité des touristes voyage en groupe ou en individuel dans le cadre de leurs vacances ou de leurs loisirs, le second type de voyageurs regroupe tous les professionnels qui se déplacent dans le cadre du travail, pour des évènements internationaux ou pour des rendez-vous d’affaires.

 

États des lieux sur Paris et les business travelers

D’après Paris Région, la clientèle d’affaires à Paris Ile-de-France représente 38,5 % de la totalité des touristes, soit plus d’un tiers. Cette clientèle a des origines géographiques variées : 51 % de France, 27 % d’Europe et 22 % des USA, du Brésil, de la Russie ou encore de la Chine.

business center paris

En plus d’être la capitale du tourisme, Paris est également leader mondial des salons, congrès et foires d’après la CCI Paris- Ile-de-France. En effet, le CRT estime par exemple que 71,8 % des professionnels américains qui viennent en France se rendent à Paris.

Grâce à sa localisation au cœur de l’Europe qui la rend très accessible, Paris dispose d’une large gamme d’hôtels, de salles de réunions, de lieux événementiels, de traiteurs, de restaurants, d’agences réceptives et autres services indispensables au développement d’évènements liés au business.

L’évènement « Airbnb Open 2015 » – qui a choisi Paris pour le déroulement de son évènement annuel en novembre prochain au Parc de la Villette – illustre bien cette tendance. Comme tout événement business de grande importance, l’« Airbnb Open 2015 » va engendrer un trafic important de « business travelers », plus de 6000 d’après le communiqué de presse de l’agence ELAN.

Par conséquent, nous pouvons considérer Paris comme l’une des plus grandes destinations business en Europe, voire mondiale.

Le Comité Régional du Tourisme Paris Ile-de-France et ViParis (l’exploitant des sites de congrès et d’exposition de la CCI de Paris) ont même signé un partenariat avec l’aéroport de Paris pour renforcer l’accueil de la clientèle d’affaires suite à leur cérémonie officielle le 13 mai dernier. Ensemble, ils s’engagent à promouvoir la destination et développer l’accueil à Paris intra-muros, améliorer la mobilité et l’expérience de visite et enfin assurer un service VIP à la clientèle d’affaires nationale et internationale.

 

Profil type du Business Traveler

profil type du business travelers Source : Dispositif permanent d’enquête dans les trains CRT Paris Île-de-France, SVD (BVA)

Voyageant généralement seuls, les business travelers sont en majorité des personnes qui se déplacent dans le cadre de leur travail. D’une moyenne d’âge de 43 ans, 64 % d’entre eux sont des hommes et 61 % considèrent appartenir à la catégorie-socio-professionnelle supérieure.

D’après une conférence donnée par le CRT le 15 juin 2015, 40 % des voyageurs de la classe affaires effectuent l’organisation du voyage et les réservations d’hébergements de manière individuelle via leur entreprise. En fin de séjour à Paris, 96 % d’entre eux sont satisfaits et 91 % recommandent cette destination à leur entourage.

 

Comment les marques peuvent-elles en tirer avantage ?

Le tourisme d’affaires à Paris est un marché porteur et les retombées économiques du secteur sont importantes.

En 2014, d’après le CRT (conférence du 15 juin 2015), paris a accueilli 205 000 visiteurs business en provenance des États-Unis contre 1 441 000 visiteurs loisirs. En revanche, la durée moyenne des séjours est plus élevés chez les business travelers (7,1 nuits contre 5,8 pour les visiteurs loisirs). Il est donc évident que les voyageurs de la classe affaires représentent une certaine opportunité pour les enseignes françaises.

Cependant cette clientèle business possède des spécificités dont les marques qui en font leur cible doivent tenir compte.

Tout d’abord, leurs besoins sont différents de ceux des touristes. Conciergerie, mini-guide ou encore packs afterwork… Paris et ses acteurs doivent donc s’adapter à ces demandes et besoins spécifiques. De plus, elle est caractérisée de « clientèle de passage ». Par conséquent, c’est une clientèle qui dispose de moins de temps libre pour faire des achats de shopping et donc qui s’oriente vers des achats compulsifs ou qui effectue des repérages pour revenir avec sa famille.

En effet, le CRT Paris Ile-de-France indique que 59 % des business travelers à Paris sont des repeaters (68 % pour les visiteurs américains) et vont revenir à Paris d’ici 1 à 2 ans, pour le plaisir avec leurs conjoints ou de nouveau pour le business.

Les marques sont ainsi invitées à davantage séduire cette clientèle pour bénéficier de leur retour en tant que touristes  « leisure ».

 

Ce flux de nouveaux clients potentiels sur le territoire français engendre une prise de conscience chez les enseignes. Celles-ci ont tout intérêt à se pencher sur la question de la communication internationale en direction des business travelers lors de leur réflexion sur des futures stratégies marketing à adopter.

Maxity, dont le marketing touristique de shopping est la spécialité, s’adapte aux cibles et aux budgets afin de déterminer un plan d’action marketing pour utiliser des médias tactiques et mettre en place des dispositifs de communication disruptifs efficaces.