Le marketing mobile, facteur clé de succès de Twitter

Le marketing mobile, facteur clé de succès de Twitter

Twitter en 2015

Avec ses 288 millions d’utilisateurs actifs dans le monde (Twitter 05/02/15), dont 23% localisés aux Etats-Unis, Twitter recense 500 millions de tweets par jour dans 33 langues différentes (Médiamétrie 19/02/2015).

Avec seulement 60,000 annonceurs publicitaires (contre 2 millions pour Facebook et 4 millions pour Google), le réseau social affiche néanmoins un revenu moyen par annonceur plus élevé que ses concurrents, soit $21,000 (contre $7,000 et $16,000) d’après une étude de Macquarie Research.

Une rumeur de rachat de Twitter par Google refait également surface (après celle de 2009 et celle de 2011). Apparemment plus sérieuses que les fois précédentes, ces spéculations pourraient, après consécration, offrir de nombreuses opportunités à Twitter et son modèle économique. En intégrant l’univers de Google, le réseau social favoriserait sa monétisation (le titre de Twitter a déjà gagné 4% à Wall Street en début de mois suite à cette rumeur), augmenterait sa visibilité et permettrait l’acquisition de nouveaux utilisateurs. Twitter a donc encore un bel avenir en perspective !

Le réseau social – dont le service est bloqué en Chine depuis 2009 – a même ouvert ses bureaux à Hong Kong début mars 2015, montrant ainsi qu’il n’a pas abandonné ses ambitions de s’y développer. Couplée au recrutement d’une équipe de vente qui va travailler directement avec les annonceurs chinois qui envisagent de se développer à l’étranger, cette implantation pourrait bien contribuer à leur prochaine phase de croissance en Asie.

réseaux sociaux

Le marketing mobile, facteur clé de succès de Twitter

En 2014, Twitter a généré 432 millions de dollar de revenus publicitaires.

À quoi donc est dû ce succès, alors qu’il se dit du site de microblogging qu’il a encore du mal à se monétiser ?

La réponse est évidente : l’évolution croissante des investissements en publicité mobile. Sur les 288 millions d’utilisateurs, 80% utilisent des téléphones mobiles. Et le marché va continuer d’évoluer dans le bon sens. Plus d’appareils mobiles, cela signifie plus d’écrans et donc plus de publicités ! Tout le monde y gagne.

Twitter permet aux annonceurs de passer des publicités discrètes et efficaces sur mobile, telles que des tweets sponsorisés ou des « trending topics ». De plus, 10% de la publicité sur mobile proviennent du marché des éditeurs d’applications qui favorisent la communication sur les réseaux sociaux qui sont « mobile friendly ». Sur la totalité des revenus publicitaires de Twitter, 88% sont venu du mobile en 2014 d’après le cabinet eMarketer.

De manière plus générale, les réseaux sociaux pèsent de plus en plus auprès des annonceurs et représenteraient 7% des investissements publicitaires totaux en 2014, soit plus de 200 millions d’euros, d’après le dernier baromètre de l’e-pub réalisé par le SRI et PwC. Un chiffre qui ne prend pas en compte les budgets investis pour la gestion des comptes par les marques.

Le basculement des usages sur le mobile propulse donc les réseaux sociaux dans les campagnes publicitaires et ils en ont bien conscience.

 réseaux sociaux

Des lancements et acquisitions pour séduire un marché plus large et se monétiser

Mais loin de se reposer sur ses lauriers, Twitter continu à investir dans le marketing mobile avec notamment 3 nouvelles qui sont sorties fin mars 2015 :

1) Association avec Foursquare pour s’approprier le « check-in » et les données de géolocalisation pour pouvoir contextualiser les publicités affichées et attirer les annonceurs.

2) Lancement de Periscope, une application mobile permettant à ses utilisateurs de diffuser des vidéos en direct afin de concurrencer Meerkat lancé en février 2015 et qui revendique au moins 180 000 utilisateurs.

3) Lancement de Curator, un moteur de recherches avancées multi-contenus à destination des rédacteurs et journalistes web. Cette application, qui permet de combiner les publications de Twitter, Vine et Periscope, n’est pour l’instant disponible que pour ces professionnels des médias qui en font la demande.

Bien conscient des enjeux du marketing mobile, Twitter continue son ascension pour séduire toujours plus d’utilisateurs.

 

Quelle utilisation de Twitter dans le secteur du tourisme ?

Le voyage est un thème qui entraîne 40% d’interactions supplémentaires sur les réseaux sociaux par rapport aux autres thèmes. L’importance de l’utilisation des réseaux sociaux par les professionnels du tourisme n’est donc plus à prouver. Et quand on sait que 60% des internautes privilégient le mobile pour leurs recherches et le partage d’expérience, on comprend l’engouement de ceux-ci pour notamment Facebook et Twitter qui dominent le monde du partage (bien qu’Instagram devienne de plus en plus compétitif : Instagram et les marques : une stratégie qui prend de l’ampleur).

Les professionnels du tourisme ou les nombreuses marques qui doivent une partie de leur succès aux touristes qui visitent la France devraient donc bien garder tout cela en tête lors du développement de leur stratégie de communication.

 

A savoir néanmoins que la communication à l’international sur des cibles aussi spécifiques que les touristes préparant un voyage à Paris – aussi appelé marketing touristique – est quand même une discipline nouvelle et pointue. Il est préférable de consulter des experts qui connaissent le marché en profondeur avant de se lancer.