La France, destination incontournable des touristes russes

La France, destination incontournable des touristes russes

En 2014, la France reste la destination la plus prisée au monde. Parmi les touristes étrangers qui la visitent le plus, les Russes arrivent en quatrième position, d’après Tourister.

La France occupe une place spéciale dans le cœur des voyageurs russes et ce, depuis le 18ème siècle. À cette époque déjà, Paris était considérée par les Russes comme un point central de la culture et du Siècle des Lumières. Non seulement la langue française était pratiquée en tant que langue maternelle dans les foyers royaux ou aristocrates, mais l’Histoire française faisait également partie du programme d’éducation russe jusqu’au 19ème siècle.

Artistes, écrivains ou encore chercheurs d’aventures considéraient Paris comme une source d’inspiration indispensable. Pendant deux siècles d’influence française, Paris est devenue une destination incontournable pour chaque Russe, illustrant ainsi la célèbre expression : « Voir Paris et mourir » de l’écrivain soviétique Ilya Ehrenbourg. Il s’agit d’ailleurs d’une expression qui est très souvent utilisée dans la vie de tous les jours en Russie.

« Voir Paris et mourir » de l’écrivain soviétique Ilya Ehrenbourg

À l’époque, et encore aujourd’hui, les Russes conservent une image magique de Paris et rêvent de s’y rendre au moins une fois dans leur vie.

 

Paris, un rêve de plus en plus accessible aux touristes russes

La culture française est toujours très populaire en Russie bien que la langue française y soit moins apprise. Mystérieuse et romantique, la France est devenue au fil des années de plus en plus accessible avec des vols directs et des trajets en train plus nombreux, en provenance de Moscou ou Saint-Pétersbourg et à destination de Paris, Nice, Marseille ou encore Lyon.

En 2011, deux lignes de train sont inaugurées et remportent un franc succès : l’une reliant Moscou à Paris en 36 heures et l’autre reliant Moscou à Nice en 48 heures.

(Source : Ministère des Affaires Intérieures de Russie)

 

Le profil des touristes russes pendant leur séjour à Paris

En parallèle de la découverte de la ville et de son ambiance, la visite de monuments célèbres est une étape incontournable du séjour des Russes à Paris. Leur choix se porte vers des monuments qui disposent d’une certaine notoriété chez eux ou vers des lieux qui ont un lien avec la Russie, comme le cimetière russe de Sainte-Geneviève-des-Bois.

Un des éléments les plus intéressants à propos des visiteurs russes concerne bien sûr leurs dépenses. Que ce soit pour eux-mêmes ou pour ramener des cadeaux à leurs proches, les Russes consacrent un quart de leur budget total au shopping, d’après Paris Info. Les chiffres de l’INSEE en 2013 indiquent qu’ils représentent la 3ème nationalité « shopoholic ».

Selon le témoignage d’une personal shoppeuse russe à Paris, ses clients fidèles ne sont d’ailleurs pas touchés par la crise du rouble de 2014 et viennent à Paris 2 à 3 fois par an pour dépenser jusqu’à 20 000 € par personne.

D’après les chiffres de Global Blue, 48 % des Russes considèrent le shopping comme indispensable pendant leurs vacances et leurs achats en détaxe représentent 1 241 € par jour et par enseigne en 2014.

D’après Andrew Lobbenberg, analyste HSBC, lestouristes russes ont également une grande passion pour des produits de luxe européens ce qui représente une belle opportunité pour les nombreuses marques de luxe présentes à Paris.

En ce qui concerne le mode de réservation de leur voyage, les Russes favorisent internet et on s’attend entre 2014 et 2015 à une fermeture de 30 % des Tours Opérateurs russes à cause de la crise.

Mode de réservation de voyage des Russes depuis 2007  Sites internet VS. TO

Il est donc essentiel pour les marques qui souhaitent toucher les touristes russes en préparation de leur voyage d’avoir une importante présence digitale. Il n’est cependant pas évident de connaître le marché russe, d’où l’importance de se faire accompagner par des experts du marketing touristique de shopping afin d’éviter des erreurs et dépenses inutiles.

Pour en savoir plus sur les visiteurs russes, vous pouvez également lire notre article sur Connaître les touristes russes qui viennent en France.

 

Les touristes russes sont confrontés à deux obstacles lors de leur arrivée en France.

Le premier est bien sûr la barrière de la langue. La plupart des Russes ne maîtrisent pas de langue étrangère et seulement 4 % d’entre eux parlent le français. Ils sont donc très déçus du manque et de la qualité médiocre des traductions, notamment sur les sites touristiques.

Le deuxième obstacle est dû aux horaires des magasins et des restaurants. Ils ont pour habitude d’acheter des produits d’alimentation à toute heure et sont étonnés de voir les magasins fermés le dimanche et avant 22 h les autres jours. De même, la plupart des Russes sont habitués à déjeuner entre 13 h et 15 h et ont du mal à s’adapter aux horaires français.

 

L’avenir du tourisme russe à Paris.

Avec la crise du rouble de 2014, Paris n’a reçu que 360 000 Russes, soit 10 % de moins que l’année précédente. L’office du Tourisme et des Congrès de Paris reste cependant confiant et assure que la situation va se stabiliser, à l’exemple de la crise de 2008. En effet, après une année difficile, le nombre des touristes russes avait recommencé à augmenter à partir de 2009 en affichant une augmentation annuelle de 10 à 15 %. De plus, même avec une diminution des arrivées en provenance de Russie, celles-ci restent dans le top 10 des pays émetteurs.

Les experts de Datravel.com, comparateur de billets d’avions russes, remarquent d’ailleurs qu’une fois que le rouble reprend de la valeur, les premiers billets d’avion achetés sont à destination de Paris.

 

L’Europeen Travel Commission annonce la redynamisation du tourisme européen en Russie en 2016. De plus, les Ambassades de France et de Russie ont décidé de coopérer en nommant l’année 2016 « l’année croisée de tourisme et de patrimoine national », ce qui devrait également favoriser le tourisme entre les deux pays.

 

L’année 2015 est donc le moment idéal pour développer sa notoriété sur le marché russe afin d’attirer et fidéliser les visiteurs qui vont revenir encore plus nombreux.