L’ Inbound Marketing au service du tourisme de shopping

L’ Inbound Marketing au service du tourisme de shopping

Qu’est ce que l’inbound marketing ?

Tout le monde en parle et ce n’est pourtant pas toujours très clair…

À l’inverse de l’outbound marketing, l’inbound marketing permet de faire venir les clients vers soi au lieu d’aller vers eux, et consiste à répondre à la problématique : comment amener du trafic sur mon site internet et faire en sorte que l’on me contacte ?

Ainsi, toute personne ou entreprise qui a un site internet fait de l’inbound marketing sans forcément le savoir.

C’est souvent une technique moins onéreuse qui ne sollicite pas les prospects par le biais de messages publicitaires mais qui leur propose du contenu qui les intéresse dans le but de les transformer ensuite en clients. Il s’agit d’une méthode à appliquer sur le long terme et qui porte ses fruits grâce à une persévérance et une cohérence de la part de l’entreprise.

Si l’augmentation du trafic sur le site internet est la première conséquence d’une campagne d’inbound marketing réussie, le seconde conséquence visée est bien entendu l’augmentation des ventes. Il peut s’agir de ventes en ligne, mais également d’une augmentation du trafic (et donc des ventes) dans les points de vente physiques.

Ainsi, l’inbound marketing est une technique qui peut-être utilisée dans de multiples circonstances, que ce soit en commerce B to B ou en commerce B to C.

 

Le mardi 26 mai dernier, la Fédération Inbound Marketing France a présenté au Welcome City Lab des éléments de méthode à adopter dans un contexte de transformation digitale permanente – conférence à laquelle Maxity a assisté.

 

Dans quel cas l’inbound marketing est-il recommandé/efficace ?

La transformation digitale opère dans tous les secteurs, notamment le tourisme où l’on assiste à un élan d’innovations sans précédent. Les manières de consommer changent, l’offre est plus diversifiée et les consommateurs sont de plus en plus volages et exigeants.

Dans le commerce B to C, et notamment lorsque les consommateurs sont des visiteurs internationaux, l’inbound marketing est très intéressant et efficace. Pourquoi ? Car une grande partie des touristes préparent leur voyage en amont sur internet, et planifient leurs activités ainsi que les endroits où ils prévoient aller faire du shopping. Les marques doivent les toucher à ce moment-là pour en récolter les fruits lors de leur venue.

Mais entre marketing de contenu, SEO, achat de mots clés, réseaux sociaux et email marketing, qu’est-ce qui marche vraiment et comment le mettre en place ?

Il est possible de trouver des techniques gratuites à partir du moment où l’on propose du contenu de qualité et une valeur ajoutée au client.

Le succès de l’inbound marketing réside dans la connaissance de ses clients afin de savoir comment leur parler, ce qui se révèle complexe lorsque les cibles se trouvent être des touristes issus de cultures différentes.

 

Méthodologie de l’inbound marketing

Méthodologie de l’inbound marketing

 

L’inbound marketing peut être divisé en 4 étapes avec des actions différentes à mettre en place (voir schéma ci-dessus).

Lors de la première phase, le marketing de contenu sera l’outil le plus important car c’est ce qui aidera à attirer des visiteurs sur votre site internet. Des articles de blog pertinents seront, par exemple, d’une très grande utilité pour créer du trafic. Une optimisation du SEO et une utilisation pertinente des réseaux sociaux seront également indispensables.

Si l’on reprend l’exemple d’une marque qui souhaite développer ses ventes auprès des touristes internationaux, il est très efficace de coupler le marketing d’influence avec l’inbound marketing. Ainsi, les marques ont la possibilité de faire rédiger des articles pertinents par des personnes influentes dans le pays d’origine, qui redirigeront ensuite vers le site internet. Cette stratégie sera plus efficace que la rédaction de contenu directement sur le blog de la marque car la visibilité sera beaucoup plus importante.

Il est ensuite crucial de transformer ces visiteurs en prospects avant de pouvoir les convertir en clients. Le taux de conversion est bien entendu plus difficile à estimer lorsqu’il ne s’agit pas de e-commerce, ce qui est le cas dans la plupart des cas concernant le tourisme de shopping. Cependant, des dispositifs (tel que des vouchers téléchargeables avec une plateforme de traçabilité par exemple) peuvent permettre un calcul du ROI.

Pour finir, la fidélisation sera également une étape importante car les clients sont, comme nous l’avons dit, de plus en plus volages. Une fois fidélisés, ils peuvent devenir des ambassadeurs très efficaces. Ainsi, un touriste américain, chinois, japonais, ou encore brésilien, qui a eu une expérience positive ou qui a acheté un produit qu’il aime deviendra un ambassadeur de la marque lors de son retour chez lui. Il pourra même devenir prescripteur pour les personnes de son entourage qui un jour voyageront peut-être au même endroit.

 

L’inbound marketing est-il aussi efficace lorsque la cible est internationale ?

Si votre clientèle est internationale ou si vous souhaitez attirer les touristes dans votre point de vente, la méthodologie de l’inbound marketing est une technique pertinente. Les délais seront cependant bien plus longs que pour toucher une clientèle locale et la stratégie aura besoin d’être adaptée.

Les outils de l’inbound marketing seront donc à coupler avec ceux du marketing touristique de shopping, discipline nouvelle qui nécessite une connaissance importante des marchés cibles et dont Maxity a fait sa spécialité.