Chine, fusion entre le tourisme et la finance

Chine, fusion entre le tourisme et la finance

L’achat à crédit est commun pour un appartement, une maison ou une voiture.

En Chine, cela devient aussi vrai pour les voyages. Les jeunes consommateurs Chinois sont réceptifs à cette nouvelle offre des agences de voyage : acheter et payer en plusieurs fois son voyage à l’étranger ou en Chine.

 

Quand la finance s’intègre dans les produits “voyage“

Certaines plateformes OTA (Online Travel Agency) connues changent leur modèle économique et transforment leur offre pour sortir de la guerre des prix.

Cette guerre des prix qui ruine les marges et dégrade la qualité des voyages n’est pas une solution viable et elle fragilise le développement de l’industrie touristique.

 

Devant ce constat, de nombreuses OTA ont réagit et “débloqué“ la situation en collaborant avec des banques et des assurances pour allier des prestations financières au voyage et offrir des services touristiques plus complets.

Ainsi, elles ne sont plus de simples plateformes de réservation en ligne et peuvent capter les voyageurs beaucoup plus en amont.

 

Sur cette nouvelle offre « voyage + finance », 3 types de produits ou services sont proposés par les OTA :

 

1-    Un produit de gestion financière où le client achète des actifs financiers auprès de la banque de l’OTA et bénéficie d’un intérêt. Ces avoirs financiers servent de cautions et de garanties. Ils profitent ensuite des offres de voyage avec paiement étalés dans le temps.

 

2-    Une offre d’étalement des paiements. Le client chinois peut payer un accompte de voyage puis payer le solde en étalant ses versements. Il peut aussi ne rien payer au départ et étaler ses remboursements. Il peut même payer une partie après avoir effectué le voyage.

 

3-    Des produits d’assurance complémentaires liés au voyage, telles assurance annulation du vol, assurance accident, assurance santé, ou assurance voiture de location. Ces produits complémentaires étaient auparavant gérés directement par le client avec sa banque ou son assurance. Aujourd’hui les OTA les intègre et les propose pour devenir ainsi l’interlocuteur unique du voyageur.

 

Des services de change et de détaxation sont aussi proposés.

 

tourisme-finance2
Regardons quelques exemples 

tuniu-3

OTA Tuniu et son nouveau service Tuniu Finance

 

Tuniu.com :

73% des utilisateurs sur « Tuniu Finance » sont des jeunes entre 20 et 39 ans. Ces utilisateurs représent la “masse principale“ des voyageurs chinois, surtout à l’étranger. Une gestion financière raisonnée et efficace leur permet non seulement de planifier et de profiter de leurs voyages mais aussi de continuer à valoriser davantage leur richesse.

 

Août 2015, Tuniu.com lançait « assurance pour voyage à l’étranger » et rencontrait une belle réussite.

Aujourd’hui, l’achat moyen d’un produit « assurance pour voyage à l’étranger » est de 85000 CNY. Le nombre d’achat de ces produits d’assurance a enregistré une croissance constante de 321%.
Les principales destinations des voyageurs ayant souscrits à ces produits sont la France, la Suède et l’Italie.

 

 

Qunar.com

 

Elle crée aussi « Naquhua » (take the money and spend it) avec Shanqb.com – un plateforme d’achat à crédit : Elle crée aussi « Naquhua » (take the money and spend it) avec Shanqb.com – un plateforme d’achat à crédit :

 

Qunar-44

 

 

Elle crée aussi « Naquhua » (take the money and spend it) avec Shanqb.com – un plateforme d’achat à crédit :

naquhua-5

 

Le groupe Alibaba développe sa plateforme OTA – www.alitrip.com – où nous pouvons trouver énormément d’ offres touristiques. Alibaba intègre son paiement digital – Alipay – en détaxe. Ce projet a été testé et mis en place en Corée du Sud, une des meilleures destinations de shopping pour les voyageurs chinois. Il a rencontré un succès immédiat grâce à un process de remboursement 3 fois plus rapide que celui de la carte bleue.

En Europe, Alipay collabore avec le Printemps Haussmann et l’Aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle (CDG).

 

 

Selon le rapport du cabinet Aalysys, le taux de pénétration de ce nouveau modèle économique n’est pas encore significatif – 8,6% d’utilisateurs chinois des OTA en Chine. Mais le rapport souligne que se sont les jeunes qui intègrent le mieux cette nouvelle donne du « voyage + finance ».

En effet, ils ont hâte de profiter des plaisir de la consommation à crédit, sont très friands de voyages et leur situation financière s’accorde bien avec ces offres.

D’après les rapports gouvernementaux, le nouveau modèle « voyage + finance » prendra progressivement plus d’ampleur sur le marché touristique grâce aux possibilité de gestion financière qu’il autorise, et au développement des technologies : Big Data, Cloud Computing, Réseaux Sociaux .

 

Nouvelle donne, nouvelle opportunité

 

En proposant de plus en plus de services, Les OTA se positionnent comme des “portes d’entrées uniques“, des “one-station service“, activent avant-pendant et après le voyage.

Elles captent leurs clientèles d’un bout à l’autre de la chaine et construisent des bases de données de plus en plus complètes.

Maxity les intègre dans sa démarche globale de marketing touristique de shopping pour offrir aux marques des dispositifs performants.

 

 

Sources : Qunar – Tuniu – Maxity